Alien: Isolation (Le jeu où tu es confiné avec des idiots)

Alien: Isolation, un jeu avec quelques défauts mais dont j’ai pris un vrai plaisir à streamer!
Surtout que l’on joue Amanda Ripley, la fille d’Ellen Ripley!

Amanda Ripley, digne héritière d’Ellen Ripley

Telle mère, telle fille.
On suit donc l’infiltration d’Amanda Ripley à Sebastopol, une station spatiale autour d’une planète hors du système solaire.

En gros, je m’attendais à devoir survivre contre un Alien seulement.
Et bien non.
Vous êtes confinés avec des idiots qui au lieu de s’allier contre l’Alien se divisent entre eux. Ainsi la plupart des êtres humains du jeu veulent votre peau. Et si par exemple, ils font usage d’armes à feu à votre encontre, le bruit peut attirer l’Alien.

Je dois me confesser mais j’aimais bien attirer l’Alien pour éliminer des groupes d’humains hostiles.
Bien entendu, on a aussi les androïdes qui veulent vous massacrer en vous souhaitant bonne journée.
Au départ, je trouvais cela dingue qu’ils tuent les êtres humains mais le scénario révèlera une surprise rendant leurs comportements logiques.

L’ambiance est pas mal, surtout avec le côté rétro des films Aliens! Par contre l’ambiance sonore abusera à certains moments! Des bruits de trompettes à réveiller les morts et surtout tellement forts qu’ils vous empêchent d’entendre les pas de l’Alien!

Ainsi voici ma liste des craintes d’Alien Isolation

  1. La musique qui vous donnera le cancer
  2. Les androïdes qui peuvent parfois vous voir de très loin. Ils ne s’attaquent pas avec l’Alien donc ça devient vite bordélique.
  3. Les humains qui vont réussir à attirer l’Alien sur leurs positions et donc parfois la mienne.
  4. L’Alien qui cherchait juste à me faire un Free Hugs.

    Vous allez devoir avancer d’un point de sauvegarde à l’autre mais je vous rassure, vous ne serez pas totalement seule!

Alien: Isolation, quelques personnages marquants

Je vous rassure, vous allez rencontrer des personnages marquants:

  • Monsieur Propre qui nous présente la station à sa manière!
  • Le Sheriff aka le Marshall Waits qui passe son temps à attendre et vous envoie, vous la civile, en mission aha!
  • Ricardo, l’un de ses adjoints qui est l’un des chics types du jeu pour un passage marquant.
  • Taylor, que vous allez devoir soigner… et donc devoir vous promenez dans une zone médicale dangereuse…
  • Samuels, l’androïde, le seul être fait de métal qui a pourtant un cœur bon et juste. Et qui ne cherche pas à vous étrangler.

Le reste des personnes présentes vont tenter de vous tuer.
Les humains car ils pensent que l’Alien est un serial killer au début du jeu. Forcément étant étrangère à la station, vous attirez les suspicions.
Les androïdes ne seront pas toujours hostiles au début, vu que vous êtes dans un espace public mais dans dans certains lieux, ils auront littéralement les yeux rouges.
L’Alien!

C’est abominable! Au départ, je ne voulais pas le voir puis c’était l’inverse.
Je préférais savoir où il était pour ne pas avoir de surprises que de l’entendre sans savoir sa position.
C’est odieux car y’a des moments où il peut faire un sprint et on ne sait pas s’il nous a vu ou non.

Alien: Isolation, un jeu avec un gameplay très spaceeeee

Le jeu est vraiment pas mal.
On doit se frayer un chemin à travers la station pour diverses raisons. Récupérer la boite noire du Nostromo mais pas seulement puisque l’on cherchera à contacter le Torrens pour fuir la station.
Je salue le travail des développeurs du jeu.
Ils ont réussi à créer une station spatiale réaliste et donc a réutiliser les mêmes zones plusieurs fois (et en raccord avec le scénario).

Je pensais que c’était le genre de jeu où on ne peut pas se défendre. Et bien oui et non.
On peut repousser mais on ne peut pas vaincre l’Alien. Bonjour l’infiltration où le moindre bruit attire son attention.
Où cependant Amanda Ripley peut créer des émetteurs de sons ou des grenades aveuglantes grâce à ses compétences d’ingénieure.

Même si on obtient de meilleures armes, le jeu semble devenir de plus en plus difficile! J’avais même la sensation que l’Alien devenait plus performant. J’ai passé les 3/4 du jeu accroupi! Je n’osais que courir que très rarement!
D’ailleurs un peu comme les anciens Resident Evil, chaque munition est capitale, on ne peut pas se permettre de mal viser ou faire n’importe quoi.

L’émetteur de son était mon arme préférée. A la fois pour éloigner l’Alien de moi mais aussi pour l’envoyer sur des humains et faire d’une pierre, deux coups!
Je tiens cependant à me plaindre des placards ou autre ou Amanda se cache!
Elle ne sait pas les ouvrir délicatement! Elle claque les portes!
Dans la même situation, je peux vous assurer que je serais super méga giga délicat!
Et je n’aborde pas les petits obstacles que l’on doit contourner car l’héroïne ne sait pas sauter!

Et un bon gros claquement qui attire les ennemis, c’est mortel dans ce jeu… S’ils ne t’ont pas vu, ils t’auront entendu!

Une fin en demi-teinte

La fin d’Alien: Isolation m’a déçu.
Je peux tout à fait comprendre que cela s’achève en cliffhanger mais quand même.
Ok, on se doute bien qu’Amanda Ripley est super forte mais tout de même.
Cela ne coutait rien de dire qu’elle est sauvée surtout quand le jeu n’a pas de suite.

Je sais que dans Aliens (Alien 2), Ellen Ripley est trouvée après la mort de sa fille.
Oui, Ellen était cryogénisée.
Donc on pourrait se dire que sa fille aura survécu.

Sauf que, les films et le jeu ont une incohérence.
Amanda Ripley dans Aliens n’a pas eu d’enfant car sa mère n’est jamais revenue et elle en a tenu sa mère responsable.
C’est d’ailleurs grâce à ce biais du scénario qu’Ellen fera tout pour sauver Newt. Un peu une manière à elle de remplir son rôle de mère.

Où est l’incohérence? Et bien dans Alien: Isolation, Amanda Ripley apprends la vérité sur sa mère et sur le Nostromo. Comment pourrait-elle lui en vouloir de s’être sacrifiée pour protéger l’Humanité?

J’ai donc cherché à me renseigner! Et bien Amanda Ripley a bel et bien survécu!
La suite de ses aventures est sous forme de… comics!
En effet, elle a été sauvée par des gens de la station Mendel qui semblait être pas si loin de Sebastopol! Sauf que bien entendu, des aliens seront aussi présents!

Je n’en dis pas plus pour ceux et celles qui chercheront à en savoir plus!

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

4 commentaires sur “Alien: Isolation (Le jeu où tu es confiné avec des idiots)

  1. Merci pour ce retour sur Alien. A sa sortie, le jeu avait fait sensation pour son huis-clos et l’intelligence artificielle de l’Alien. J’imagine que ça doit être oppressant (pas pour moi, quoi xD).

  2. Ping : Pourquoi je n'aime pas Terminator Dark Fate - Daily Moogle

Laisser un commentaire

Sinbad, le tyran du Dailymoogle est en live, kupo!
Clique ici pour suivre ma chaîne Twitch, Kupo!
%d bloggers like this: