Diplomacy is Not an Option

J’avais bien compris que vous vouliez surtout de la guerre dans un jeu stratégique alors voici Diplomacy is Not an Option!

En quoi consiste Diplomacy is Not an Option?

Diplomacy is Not an Option

Permettez-moi de parler des temps froids du jeu avant de parler des temps chauds.
Vous devez gérer un royaume.
Vous avez de nombreuses ressources, la nourriture, le bois, la pierre, les pierres magiques etc…

Le bon côté est que vous n’avez pas à gérer vos unités non-militaires.
Ainsi, si je construit une cabane de pêcheur ou une cabane de cueilleur de baie, l’unité se débrouillera toute seule.
Il faudra juste augmenter la zone d’action de son bâtiment pour qu’il aille chercher des ressources plus loin.

Le souci, c’est le « plus loin ». Vous êtes entourés de populations hostiles qui ne chercheront pas trop à vous attaquer durant les temps froids.
Enfin, vos unités non-militaires sont « idiotes » aussi. Elles iront chercher des ressources à côtés de troupes ennemies.
C’est en les éliminant que vous obtenez des pierres magiques permettant de lancer des sorts.
Ce jeu est vraiment l’inverse de The Hundred Kingdom. Si l’un propose une gestion paisible, celui-ci propose une gestion martiale du pouvoir.
Pas de Waifus pour les vrais bonhommes!

Diplomacy is Not an Option

Mais c’est aussi là où le jeu devient vraiment intéressant.
Deux inconvénients en terme de gameplay le rende bien sympathique.

Premièrement, la création d’une unité ne consomme pas de nourriture. Cependant, chaque jour, cette unité consommera de la nourriture donc il va falloir qu’une bonne portion de vos hommes s’occupent de l’agriculture disons.

Deuxièmement, une unité morte laisse un cadavre. C’est un détail anodin dans de nombreux jeux de stratégie.
Mais pas dans Diplomacy is Not an Option. En effet, vous devez faire des cimetières, embaucher des fossoyeurs (qui doivent récupérer le corps) et des hôpitaux.
Pourquoi? Tout simplement car les cadavres vont créer des épidémies qui décimeront vos hommes.
Mais en plus, il se peut que les morts eux-mêmes se lèvent contre vous si vous ne les avez pas enterrer (encore pire si vous avez détruit leur cimetière).
Déjà qu’en période froide, c’est pas simple à gérer alors en période chaude, ohlala!

Survivre contre des vagues d’ennemis

Diplomacy is Not an Option

J’apprécie ce jeu car il est comme une sorte de Tower Defense. Enfin, c’est un Tower Defense avec des tours (archers, catapultes ou autre) mais surtout avec des troupes.
Vous avez des temps chauds et des temps froids.
Je parlais des temps froids au dessus, parlons donc des temps chauds.

En gros, tous les 3/4 jours, vous allez subir des assauts. Des vagues d’ennemis à vaincre.
Ce qui n’est pas si simple que cela.
Vous allez devoir faire des défenses mais aussi des troupes.

Le gros souci, c’est que les troupes consomment de la nourriture donc parfois, vous allez mourir de faim pour avoir les troupes nécessaires.

Mais en plus, vous allez devoir assurer.
Car chaque assaut verra des troupes ennemis de plus en plus nombreuses et variées. Surtout qu’après un certain stade, il va falloir tenir contre des assauts multiples et surtout simultanées.
Comment se défendre quand on a qu’une seule armée et qu’on sera attaqué à l’Est et à l’Ouest?

Diplomacy is Not an Option

La gestion de la défense et des murailles devient très intéressante. Le jeu est cartoonesque mais est « réaliste ». Je vais dire n’importe quoi mais par exemple, 5 Chevaliers de Warcraft 3 peuvent détruire des bâtiments.
Dans Diplomacy is Not an Option, non. Il faudra soit des engins d’ingénieries (catapulte) soit énormément de troupes adverses pour réussir à passer des défenses. Elles peuvent aussi vous déblayer un chemin à travers la forêt.
Donc vous allez pouvoir créer des défenses intéressantes ou alors qui permettront de temporiser suffisamment longtemps pour que votre armée puisse arriver à temps.

Je vous conseille vraiment les catapultes. Elles n’assurent pas au corps à corps mais derrière des murailles, elles peuvent détruire à elles-seules, 80% des armées adverses.
En tous cas, le côté Tower Defense est vraiment présent puisque vous pouvez mettre vos archers dans des tours ou sur les murailles.

Un système jour/nuit intéressant

Diplomacy is Not an Option

Chaque jour, selon votre nombre d’habitations, vous allez recevoir un nombre de citoyens (que vous pourrez transformer en troupes, bâtisseurs etc…).
C’est assez compliqué car parfois on ne sait pas trop quoi faire. J’augmente mes troupes mais je risque d’avoir une famine qui se crée? Ou je fais des pêcheurs mais peut-être que le prochain assaut me réduira à néant?

En plus durant la nuit, vous avez une visibilité beaucoup plus faible. Et justement vous pouvez subir des petits assauts avec des troupes ennemies qui passent à travers les arbres.
Chose intéressante, les recherches ne sont pas axées sur le système jour/nuit mais sur un certain laps de temps (2minutes 30 par exemple etc…).

Diplomacy is Not an Option

Et c’est ce que je trouve fabuleux dans ce jeu. Car on doit survivre le plus longtemps possible mais en plus, on doit gérer des rythmes de production, de reproduction et de défense. Car oui, rien de pire que de se défendre mais de devoir s’étendre ensuite. C’est difficile de garder l’équilibre entre tous les types d’unités! Chaque jour apporte son lot de soucis et donc de solutions à prendre.
Vous allez voir que c’est ultra compliqué de tenir des assauts et d’augmenter son territoire (et donc les surfaces à défendre au prochain assaut).

Croyez moi, que ce sera « la nuit » pour vous.
Diplomacy is Not an Option est difficile. Mais c’est un peu un « Death and Retry » et un « Tower Defense ».
Il va falloir échouer plusieurs fois pour mieux comprendre et gérer le jeu et c’est ça qui le rend excellent.
Quel plaisir de réussir à tenir 17 jours au lieu de 13 par exemple.

Je vous rassure car les ennemis vaincus, laissent des cristaux!
Ces derniers permettent de faire appel à plusieurs magies. Une frappe orbitale qui oblitère une masse ennemie ou alors des chevaliers qui viennent vous prêter main forte pendant 120 secondes.
C’est vraiment utile, pour temporiser ou éliminer les ennemis. Mais, il faudra savoir en faire bon usage!
Car rappelez-vous que la diplomatie n’est pas une option dans ce jeu!

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :