Top 10 des raisons de regarder Spriggan

Les agents Spriggan de l’ARCAM doivent s’assurer que d’anciennes reliques aux dangereux pouvoirs ne tombent pas entre de mauvaises mains.

1) Arcam (pas Arkham)

Voilà une théorie que j’apprécie.
Dans le monde de Spriggan, il est considéré que l’Humanité précédant l’Antiquité était plus évoluée technologiquement que nous.
Malheureusement, c’est cela qui a causé leur perte.

Arcam est une société privée qui cherche à récupérer ou détruire les artéfacts de cette ancienne Humanité.
Pourquoi? Pour éviter que cela tombe entre de mauvaises mains.
Malheureusement entre les individualismes exacerbés de certains et les nations qui veulent obtenir une arme permettant de faire pencher la géopolitique en leurs faveurs, Arcam doit faire face à des hordes d’individus puissants.
Heureusement, ils ont les Spriggans pour leur venir en aide.

2) Spriggan

Les Spriggan sont des unités d’élites. Ils sont dotés d’équipement hors du commun ou alors sont des êtres hors du commun eux-mêmes.
Notre héros dont je parle en dessous est un humain normal avec un équipement de folie.
Mais vous rencontrerez Jean Jacquemonde, un sniper français qui par delà sa précision est un être extraordinaire ahaha.
D’autres personnages hauts en couleurs et ne faisant pas d’Arcam auront des pouvoirs rivalisant avec les Spriggan (donc non, ces derniers ne seront pas invincibles, loin de là).

3) Yu Ominae, notre Spriggan

Yu Ominae est un jeune lycéen japonais qui est aussi un membre d’Arcam! Ainsi, notre héros revêt une armure mécanique en orichalque (sans casque) et part affronter les mercenaires et entités qui menacent le monde.

C’est un cliché qui m’a toujours tué dans les animes/mangas japonais. Le lycéen qui tente de garder sa vie d’étudiant tout en sauvant le monde à côté et en séchant donc un paquet de cours.

Il tente donc de protéger le monde à cause d’une plaquette antique. Une plaquette indestructible qui met en garde l’Humanité future (nous) contre les reliques du passé.
Depuis, il tente de veiller sur les reliques pour protéger le monde.

4) Arcam est elle une bonne organisation?

Yu Ominae est un Spriggan qui tente d’éviter de tuer et qui réussit relativement bien ses missions.
Mais petit à petit, malgré sa bonne entente avec ses supérieurs et ses collègues, il va se demander si Arcam est une organisation bien intentionnée.
Et s’il n’est pas un mercenaire comme les autres finalement? Cette interrogation va suivre notre héros dans plusieurs épisodes et elle laisse entrevoir une suite possible à la saison 1.

Et justement face à Arcam et tous les autres personnages, Yu Ominae qui tente de rester une bonne personne en ressort grandi.

5) Des combats à la Sidonia

La série Netflix Spriggan est en 2d/3d étrange. Parfois, vous avez des combats en 3D dans un monde en 2D. Je vous rassure, ce n’est pas Ex-Arm mais de tels graphismes peuvent gêner certains d’entre vous.

Je vous suggère donc de regarder le premier épisode et de voir par vous même. Car Spriggan est un anime de combat aussi.
Sur 40 minutes d’épisodes, vous allez avoir plusieurs affrontements, techniques, utilisations d’armes ou de pouvoirs etc…
Si les graphismes des combats en 3d à la Sidonia vous déplaisent, vous allez être heurtés donc autant passer sa route.
Ce qui est dommage car les combats sont pas mal et font parfois appel à des connaissances scientifiques pour changer le cours de la bataille.

6) 6 épisodes de 40 minutes

Chaque épisode permet de découvrir ou de revoir des personnages. En général, Yu Ominae va être envoyé pour récupérer ou détruire une relique. Et souvent, il devra faire affaire à des mercenaires d’une multinationale ou d’une armée nationale (souvent les USA qui pour une fois ne sont pas décrits comme les héros du monde).
Mais bien entendu, les pouvoirs de chaque reliques sont différents et influeront fortement sur l’épisode et les mésaventures en question.

Je suis même étonné que Spriggan ne soit pas projeté sur une chaine de télévision (ou lieu d’être que sur Netflix) car c’est facile de suivre les aventures de nos héros justement.

7) Erreur scénaristique de Spriggan?

Peut être que le manga est lui aussi comme ça. Mais je trouve réellement dommage que l’on assiste aux aventures d’un Yu Ominae déjà expérimenté.
Peut être que la série voulait rapidement marquer les spectateurs? Ou peut être n’ayant droit qu’a 6 épisodes, ils ont du condenser et aller directement quand l’histoire se lance? Je ne sais point.
Mais voir comment Yu Ominae a rejoint Arcam, a rencontré certains personnages, a obtenu son armure en orichalque etc… aurait pu être sympa.

Dur de savoir si c’est un choix imposé économiquement ou choisi scénaristiquement.

8) De la violence

Alors pour moi, ça passe mais je tiens à préciser que Spriggan est violent. Des personnes sont décapitées, amputées et même découpés en apéricube. Il y’a des morts violentes dans cet anime. Littéralement un ennemi qui se fait exploser le crâne par un fusil à pompe. C’est pas la fin du premier épisode d’Invincible mais ça saigne.
Je trouve que le côté 3d réduit un peu la violence (genre comme si c’était un jeu vidéo) mais oui, il va y’en avoir du sang.
Soyez prévenus!

9) Un peu de culture

Spriggan, comme je le disais, c’est aussi un épisode dans une région du monde avec un artefact qui a existé (ou a possiblement existé). Et cela va vous permettre d’apprendre deux/trois choses sur l’histoire d’un pays ou d’une religion par exemple.
Avec les nombreuses flexions et extensions de notre héros, un peu de réflexion ne fait pas de mal.

10) Une seconde saison?

Alors dur de ne pas divulgacher mais oui (j’imagine que cela dépend de la réussite de la série sur Netflix), Spriggan a amplement les moyens de faire une seconde saison si ce n’est plus.
Je pense d’ailleurs que l’introduction de certains personnages dans certains épisodes va servir dans de futures saisons justement.

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :