Girl Power VIII: Les femmes folles? Est-ce un nouveau type d’héroine?

Suite au Girl Power VI, il fallait que j’aborde le même sujet mais en parlant des femmes folles.

J’imagine qu’un Girl Power 7 viendra parler des méchantes badass dans les animes?
Mais, il sera juste en retard, un peu comme le Girl Power I qui est sorti après le Girl Power II.

Harley Quinn de DC Comics, la première des femmes folles?

Harley Quinn est une invention du dessin animé Batman.
Tellement un bon partenaire du Joker, qu’elle est devenue un personnage réel dans les comics.
L’une des rares fois où le comics s’est inspiré du dessin animé.

En général, on la connait comme l’acolyte du Joker.
Sauf que dans les films, elle n’existait pas.
Jusqu’à Suicide Squad où elle existe et semble bien plus présente à l’écran, que le Joker de Jared Leto.

On nous offre ainsi un personnage devenu fou depuis sa relation avec le Joker.
Mais surtout contrairement à une relation avec le Joker, on voit plutôt deux personnages qui semblent avoir rompu.
Et on observe ainsi comment Harley Quinn, qui est folle, gère sa post-relation.
C’est un peu la première des femmes folles que l’on apprécie tous. Enfin, c’est celle qui a démocratisé un peu l’idée!
Oui, je pourrais parler de Bellatrix Lestrange mais elle me semble être née folle (peut-être qu’un fan d’Harry Potter pourra nous en dire plus en commentaire?).
Celle qui était une méchante mais a commencé à devenir une sorte d’anti héros.
Aussi bien à la télé que dans les comics comme Dceased.

Cruella (et les futures méchantes Disney?)

Cruella, c’est une orpheline.
Une orpheline qui veut venger la mort de sa mère.

L’histoire est un peu longue mais Estella Miller (Cruella) découvre que la baronne Hellman qui est a causé la mort de sa mère adoptive, est sa mère biologique.
Et en piégeant sa la baronne qui la pousse dans le vide, elle arrive à la faire enfermer.
Ainsi, elle arrive à simuler la mort d’Estella Miller pour être Cruella (alors qu’elles sont la même personne).

Le film est assez intéressant car Cruella était une personne normale au début. Mais à la fin du film, elle a complètement pété les plombs.
Contrairement à Harley Quinn, ce n’est pas une relation amoureuse mais une relation familiale.

En vérité, j’aurais pu aborder le cas de Maléfique/Maleficent avec Angelina Jolie.
Qui est elle aussi trahie à sa manière. Mais Maléfique devient surtout une anti-héroïne et elle n’a pas sombré dans la folie.
Je pense vous faire un article sur les méchantes de Disney.
Qui deviennent toutes des victimes (et surtout sont jouées par de belles actrices contrairement à leurs versions animées). Au passage, la ressemblance entre Margot Robbie et Emma Stone est élevée!
Aura t’on droit à Jafar, le vizir qui voulait le bien d’Agrabah?
Gaston, le chasseur qui nourrissait son village?
Hadès, la divinité mythologique qui ne voulait juste qu’un meilleur emploi?

Jinx d’Arcane

Jinx est similaire à Harley Quinn et Cruella.
Mais elle est aussi différente.

Je ne joue pas à League of Legends mais j’ai quelques connaissances. J’ai toujours vu Jinx comme une sorte de sous-Harley Quinn.
Une sorte de personnage qui imite la folie d’Harley.
Sauf que la série Arcane change complètement cela.

Si Harley Quinn est folle et gère sa relation toxique avec le Joker, Jinx gère un stress post-traumatique.
Oui, un peu comme un vétéran à la Rambo. Au point que j’hésite entre le concept de femmes folles et celui des femmes psychotiques.
Sa culpabilité pour la mort de plusieurs de ses amis l’a impacté.
Sans compter Silco qui n’a pas forcément dû aider notre héroïne à surpasser son traumatisme (dans le bon sens).
Et donc Jinx est une sorte de tornade destructrice, un peu comme Harley Quinn.
Oui, ce côté où la vie est une sorte de jeu disons.

Sa ressemblance avec Cruella tient plus sur le côté familial.
Cruella s’est sentie trahie par sa mère (quand elle a découvert sa véritable identité).
Tandis que Powder se sent trahie par Vi, sa sœur.
La ressemblance part plus loin car dans les deux cas, Cruella et Jinx sont mortes symboliquement.
Estella Miller se fait passer pour morte pour devenir Cruella.
Jinx devient définitivement Jinx au lieu de Powder car elle pense qu’elle a changé et ne pourra plus jamais être la même.

Jinx est quelque part même en train de devenir le Joker.
Dans le sens où Silco étant mort, Jinx va devenir incontrôlable et surtout réellement imprévisible.
Que compte-elle faire? Et comment? Aie aie aie caramba…
S’opposera t’elle à Vi comme Bianca Steeplechase s’est opposée à Batwoman?


Les femmes folles? Est-ce ce un nouveau type d’héroïne?

On remarquera un point commun.
Symboliquement, ce sont des personnages qui abandonnent leurs identités premières pour une nouvelle identité.
Mais surtout, on a tout de même affaire à des méchantes dont les souffrances vécues justifient presque leurs basses actions.

Harley Quinn est excusée par sa bonne humeur et sa relation avec le Joker (alors qu’elle cause énormément de dégâts matériels et humains).
Cruella est paradoxalement la plus calme des 3. Elle s’en prend réellement qu’a ses ennemis (sans toucher d’innocents) avant de s’en prendre aux Dalmatiens.
Jinx est littéralement une terroriste (elle fait exploser des bombes qui tuent des gens qui parfois n’ont rien à voir) mais comme elle semble entendre des voix, elle est toute excusée.

Est-ce le féminisme radical qui fait que les femmes deviennent toutes innocentes même dans le rôle de méchants (allez y, lynchez moi aha)?
C’est une vraie question car le film Joker avec Joaquin Phoenix montre un personnage masculin qui trahit par sa mère et ses collègues, pète les plombs irréversiblement.
Ou au contraire, est-ce les scripts de ses personnages qui sont tellement bien écrits que l’on arrive à éprouver de la peine pour elles, malgré leurs basses actions?

Vu la réussite au box-office des films avec Harley Quinn (Suicide Squad 1 et 2, Birds of Prey etc…) et Cruella, ainsi que la réussite d’Arcane sur Netflix… je pense que ce format d’héroïne va se démocratiser.

En gros, une femme normale ou presque qui suite à une trahison sentimentale (amoureuse, familiale ou autre) se transforme en femme fatale et folle.
Excepté Jinx, elles ont tendance à devenir des anti-héroines.
Est-ce le cas de Jinx à l’avenir? Ou deviendra t’elle une sorte de Bellatrix Lestrange?
Aucune idée! Mais je suis pressé de voir comment ce concept de femmes folles sera utilisé à l’avenir!

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Un commentaire sur “Girl Power VIII: Les femmes folles? Est-ce un nouveau type d’héroine?

  1. Ping : Moogle News du 13 au 19 Decembre 2021 - Daily Moogle

Laisser un commentaire

Sinbad, le tyran du Dailymoogle est en live, kupo!
Clique ici pour suivre ma chaîne Twitch, Kupo!
%d blogueurs aiment cette page :