Resident Evil: Welcome to Raccoon City est une Abomination

Léon Hess Kennedy, le héros de Resident Evil: Welcome to Raccoon City ?

Léon, celui qui n’entendait pas les camions citernes exploser.
Et qui n’a pas entendu les tirs d’Irons contre le doberman, arrive quand même à entendre Claire qui se bat contre le doberman et lui demande de lever les mains en l’air.
Pardonnez la vulgarité qui va suivre mais je pense qu’un scénariste a perdu sa petite amie qui l’a quitter pour Léon S.Kennedy.
Genre comme les Japonais qui épousent Hatsune Miku, sa petite amie a épousé un personnage virtuel.

Si avec Irons, je m’attendais à la première mort du film, ce sera 5 minutes plus tard que mes vœux seront exaucés.
Chris trouve l’un des deux policiers disparus entrain de se faire dévorer par un zombie avant que Chris ne l’abatte (le zombie). 55 minutes dans un film qui se dit film d’horreur.
Le collègue de Chris, Richard (qui se sépare), se fait bouffer par les zombies.
Car oui, c’est comme si Resident Evil: Welcome to Raccoon City venait de se rappeler qu’il était un film d’horreur. Ils sortent par dizaines de nulle part!
L’un des défauts du film, c’est le rythme. Imaginons un film juste avec l’équipe Alpha qui va au manoir.
On aurait le premier zombie au premier 1/4 d’heure.

J’oubliais presque Albert Wesker et Jill Valentine!
Ils recherchent deux flics mais Jill voit Wesker suivre une sorte de carte sur un périphérique. Elle lui demande c’est quoi, il dit qu’il lui répondra plus tard. Aucune curiosité sur comment son collègue a une carte du manoir ou autre.
Le type joue du piano et Jill se doute de rien!
Mais heureusement grâce à la fée des bonnes intrigues, leur hélicoptère s’écrase dans la bibliothèque.
Comment un pilote d’hélicoptère qui se fait croquer dans son hélico (éteint et au sol) arrive à l’allumer pou s’envoler et s’écraser? Et bien… *tousse bruyamment*.

1 heure de film et on ne sait rien

On retombe donc sur Leon et Claire qui s’équipent dans l’armurerie.
Sauf que Léon part libérer un prisonnier et ce dernier dit donc toute la vérité à Leon.
Irons déjà expliquait un paquet de trucs mais voilà que le scénario est littéralement vomi par ce personnage.
Mais Leon arrive à se faire voler son arme par un type dans une cellule. Je vous le dis, je pense que la femme d’un scénariste l’a trompé avec Leon, c’est pas possible, c’est le Yamcha de Resident Evil.
Le type lui parle du virus T et G en mode, c’était écrit sur une brochure de la salle d’attente de son dentiste.
Sauf qu’il a un infecté dans sa cellule.
Au lieu de viser l’infecté (surtout si tu sais c’est quoi le virus T), il vise Leon (qui est pas foutu de trouver les clés de la cellules).

Et vous pensiez que c’était la fin?
Non, Claire et Léon fuient par l’orphelinat. Irons connaitrait un passage secret mais il se fait manger par un Lickers.
Nos héros seront sauvés par Lisa Taylor qui peut en décapiter un. Elle guide nos héros à travers l’orphelinat et leur montre le passage secret.
Claire ne se pose ABSOLUMENT aucune question sur son ancienne amie à l’orphelinat.
J’avoue que Lisa fait peur mais je l’aurais gardé sous la main perso pour les zombies. Mais non, ils l’abandonnent à l’orphelinat.

Conclusion sur Resident Evil: Welcome to Raccoon City

Donc Wesker part dans le tunnel mais Jill ne le suit pas, elle part chercher Chris.
Elle arrive à sauver Chris dans le manoir et aller à la poursuite de Wesker.
Wesker à la fin du tunnel tombe sur William Birkin. Il veut récupérer son virus G mais il finit par tuer William et sa femme et en cherchant la fille, il se fait tuer par Jill.

Ainsi Jill a eu le temps de chercher Chris, traverser le tunnel pour arriver à temps sur un Wesker qui était allé directement dans le tunnel? Hummm. L’altercation avec les Birkins, c’est 120 secondes.
Là où Jill a du traverser un manoir dans le noir pour sauver Chris…
Et donc Wesker meurt.
Mais Birkin s’est fait injecter le virus par sa femme.

Donc Chris s’enfuit avec Jill et la fille de Birkin.
Sauf que ce dernier les poursuit. Chris ne pouvant pas continuer (trop large), il se cache ailleurs mais Birkin l’affronte. On a un discours du style « tu pensais faire parti de ma famille ahahaha » de la part de Birkin (qui gérait l’orphelinat des Redfield).
Claire vient sauver Chris et tue Birkin.

Ils fuient donc en trouvant un train et affronte la nouvelle forme de Birkin qui ressemble à un dragon humanoide. Suaf que Leon a trouvé un lance-grenade et tue Birkin.
Ainsi Claire, Chris, Leon, Jill et la fille de Birkin sont les seuls survivants.

Oui, Raccoon City a été annihilée, par une explosion souterraine. Pas de frappe atomique du Président des Etats-Unis cette fois ci?
Lisa Taylor et le reste de Raccoon City est mort.
Au lieu de faire deux films, on a eu une ratatouille des deux qui ne veut rien dire. Mais en plus, on a raté des monstres comme le Tyrant ou Nemesis. Le plus drôle étant que Raccoon City étant détruite, on ne peut pas avoir de Resident Evil 3.
Resident Evil 4, c’est Leon S Kennedy qui doit sauver la fille du président des Etats-Unis d’Amérique… alors que Leon Hess Kennedy ne sait pas faire ses lacets…
Je suis curieux car ils comptent faire des suites mais je ne vois pas du tout, s’ils vont suivre le scénario ou faire un truc completement différent!

Ah oui, j’oubliais!
Dans le vrai jeu, Leon S Kennedy bat le Tyrant grâce à un lance roquette que lui lance Ada Wong.
Oui, ils font connaissance, c’est une longue histoire. C’est une espionne qui venait prendre des données disons.
Sauf que dans ce film, Ada Wong est venu à Raccoon City pour sauver Wesker (un mercenaire lambda) en lui injectant un virus et en lui donnant des lunettes pour le fan-service.
Moralité de l’histoire? Je m’attendais à ce qu’on ne puisse pas faire pire qu’Anderson et je me suis trompé aha.



𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Pages : 1 2

3 commentaires sur “Resident Evil: Welcome to Raccoon City est une Abomination

Ajouter un commentaire

  1. Alors je crois que je l’ai moins détesté que toi, mais je suis bien d’accord que c’est un nanar… Disons que certaines choses m’ont fait rire, à commencer par Donal Logue qui interprète le chef de police horrible des jeux. (Ou en tout cas du RE2 Remake). Sinon, la scène où Leon reste endormi malgré l’explosion et l’arrivée du zombie… J’étais moi aussi en mode WTF ! Et à partir du moment où Birkin se transforme, j’ai compris qu’il n’y avait plus rien à espérer du film xD

    1. Oui et non, disons que l’ayant pris pour un nanar, ça allait mieux mais quand même aha!

      Donal Logue était en effet très drôle, surtout quand il embête Wesker ou Kennedy ahaha!
      Ou quand il fuit le barrage Shinra, je veux dire Umbrella!

      Ah ouais, jusqu’à Birkin aha? J’étais tenté de faire un montage et mettre un son de M.Jackson quand j’ai vu le zombie enflammé marcher aha

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :