Top 10 des raisons de regarder Cyberpunk: Edgerunners

Cyberpunk: Edgerunners, c’est l’histoire de David Martinez qui voit sa mère mourir devant lui dans un accident de voiture.
Mais vivant dans la dystopie capitaliste qu’est Night City, elle ne sera pas sauvée car pas assurée.
Il décide de s’implanter un Sandevistan et de devenir un Cyberpunk: Edgerunners!

1) David Martinez, le héros de Cyberpunk: Edgerunners

David Martinez vit seul avec sa mère Gloria.
Elle se sacrifie au travail pour qu’il puisse étudier à l’académie Arasaka et devenir quelqu’un.
Disons juste que le premier épisode va le faire craquer. Il va perdre sa mère dans un tragique accident et subir la discrimination de classe. En gros, c’est un peu le banlieusard qui subit les brimades des bourgeois pétés de thunes. Sauf que les bourgeois ont aussi des implants qui peuvent vous mettre une raclée.
Mais dans son malheur, il va obtenir un Sandevistan qui va le sauver ou le condamner…

2) Lucy

Lucy est une voleuse dans Night City. Comment? Grâce à ses compétences de Netrunner.
Elle peut hacker un paquet de choses et dans un monde où les humains sont des cyborgs avec plein d’implants cybernétiques, elle est la reine.
Son rêve serait de quitter Night City et de se rendre sur la Lune. Et elle est aussi belle que la Lune alors forcément David va en pincer pour elle.
Cependant un tel rêve demande énormément d’argent.
Mais elle et David vont se rencontrer et former une bonne équipe.

3) Night City, la cité sans espoir

C’est la ville principale de la série et aussi du jeu Cyberpunk 2077 (qui se déroule après). C’est une ville fictive situé sur la côte Ouest des Etats-Unis d’Amérique (quoique vu que l’on parle d’Eurodollars, il y’a une nouvelle nation?).
Très similaire à la Gotham de Batman Beyond, c’est une mégalopole avec les riches au sommet qui peuvent tout s’acheter et les pauvres qui s’entretuent.
Un peu comme BladeRunner où tout le monde veut quitter la Terre pour Mars, ici ils visent la Lune « car cela ne leur fait pas peur ».

4) Arasaka Corporation, les méchants de Cyberpunk: Edgerunners?

Vous voyez la Shinra Corporation dans Final Fantasy VII? Et bien je jure que l’Arasaka Corporation, c’est le même groupe. C’est une corporation qui touche à tous les domaines de l’économie mais aussi de l’économie souterraine.
Maintenant que j’y pense, Night City, c’est aussi un peu une sorte de Midgar futuriste de Final Fantasy VII.
Et comme dans Final Fantasy VII, il y’a des gens qui s’opposent à cela.
Je ne dis pas d’obscénités sur les membres d’Arasaka mais franchement c’est sûr que leurs mères travaillaient sur un trottoir.

5) Sandevistan

Non, Sandevistan n’est pas un pays frontalier à l’Afghanistan.
C’est une sorte d’implant qui permet à un individu de se déplacer très très rapidement. Un peu comme si le temps était ralenti voire même stoppé. Un peu comme si vous alliez à la même vitesse que Flash durant quelques secondes.
David Martinez l’obtient grâce à sa mère qui revendait justement des implants de personnes défuntes (pour payer l’académie de son fils). Là où une personne peut utiliser le pouvoir du Sandevistan 2/3 fois par jour, lui arrive à l’utiliser une bonne dizaine de fois.

Cependant l’ancien propriétaire du Sandevistan était un vétéran et a été atteint de la cyberpsychose. Disons que parfois l’utilisation trop intensive des implants peut vous faire péter les plombs.
Arrivera t’il la même chose à David Martinez?

6) Les Edgerunners

C’est un groupe de Cyberpunks de Night City.
Ils semblent travailler pour un individu nommé Faraday. Ils remplissent donc des missions et c’est avec ce groupe que David Martinez va se retrouver à travailler.
Son Sandevistan lui permettant d’être très utile en mission.

Cependant le concept du Edgerunner est un peu similaire au punk vivant en marginalité de la société. Ils semblent opposé aux Corporations comme Arasaka et cela semble être un véritable idéal de vie.
Le groupe de Maine est appréciable (chaque membre à son propre gameplay et sa propre personnalité disons) mais je pense que comme moi, vous allez bien apprécier la petite Becca. Leurs missions sont un mix d’humour, d’actions et d’hémoglobine.

7) De beaux graphismes

Sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter surtout dont les liens sont ne bas de l’article, kupo), je vous partageais parfois des illustrations d’Ilya Kuvshinov. Et cela me fait vraiment plaisir de voir quelqu’un percer grâce à ses talents.
Après Ghost in the Shell, on a droit à de somptueux graphismes d’Ilya sur Cyberpunk Edgerunners.
Les musiques sont pas mal du tout aussi, Dawid Podsiadło assure aussi.
L’histoire est pas mal mais disons que l’emballage graphique et musicale est clairement excellent.

8) Une sorte d’anime à la Super Crooks qui va restaurer l’univers Cyberpunk

Je sais que Cyberpunk 2077 à cause de ses nombreux bugs sur consoles a été boudé par la communauté.
Un peu comme la série Jupiter’s Legacy.
Mais cette série a continué à faire continuer son univers avec Super Crooks.
Et je trouve cela bien qu’un univers comme Cyberpunk continue donc d’étendre son univers à travers différents médias. La preuve, c’est que Cyberpunk : Edgerunners m’ adonné envie de jouer à Cyberpunk 2077.

Et si la série marche bien, on aura peut être d’autres œuvres sur d’autres Cyberpunks importants?

9) De sacrés combats

Je n’ai pas jouer à Cyberpunk 2077. Mais Cyberpunk: Edgerunners me donne envie d’y jouer (comme quoi l’anime était une bonne idée). J’espère juste que le système d’armes et d’implants est vraiment similaire car c’est vraiment intéressant (puis cela offre tellement de gameplay similaires).
On a vraiment différents styles de combattants et de combats et je trouve cela vraiment intéressant.
Il y’a toujours une solution face à un ennemi (même si un ennemi vers la fin de l’anime semble invincible).

10) Une fin à la Cowboy Bepop

Cyberpunk est une dystopie futuriste où les corporations ont gagné. Où les hommes deviennent de plus en plus des machines physiquement mais aussi mentalement.
Mais malgré cela, il existe des gens comme David Martinez ou Lucy qui n’ont pas renoncé à leurs rêves.
Cependant, ces derniers ont un prix qui ne se paient pas qu’en argent mais aussi en sang.

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Un commentaire sur “Top 10 des raisons de regarder Cyberpunk: Edgerunners

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :