XCOM 2 – Guérilla terrienne contre les Xénos

XCOM 2 se déroule 20 ans après XCOM et on doit gérer la résistance terrienne contre l’envahisseur venu d’ailleurs.

Le scénario d’XCOM 2

Il semblerait que ce soit la suite de la mauvaise fin d’XCOM 1.
Ainsi 20 ans avant XCOM2, La Terre a été envahie par les Anciens. Une race d’extraterrestre à la tête d’un ensemble d’un autre races sous ses ordres qui a un but secret.
Ils ont été bien accueilli par la population et les médias sont tous pro-Anciens. La plupart des gens ne se doutent pas des exactions des extraterrestres qu’ils considèrent comme des sauveurs qui ont unifié l’Humanité et lui ont donné accès à des technologies avancées.
Cependant, il reste des résistants contre l’envahisseur qui vous délivre, vous le commandant qui été là il y’a 20 ans.
Et de là, on va devoir gérer la résistance planétaire.

Un Fire Emblem futuriste

Le concept du gameplay est assez intéressant.
Tout d’abord, on peut être dissimulé en début de partie ou non. Si c’est le cas, dès la première escarmouche, les ennemis savent que nous sommes là.
C’est assez intéressant car on peut bien déployer ses troupes. Et c’est un jeu où le positionnement est réellement capital! C’est pas aussi dur que SOCOM mais tout de même!
Troupes qui peuvent opter pour différentes classes.

Les classes d’XCOM 2

  • Grenadier: Le tank du groupe. On peut spécialiser sa sulfateuse ou son lance-grenade. Idéal pour guider le groupe et être en première ligne. Ses explosions sont très utiles pour les ennemis en armures ou ouvrir des voies à travers les murs aha.
  • Psi: Il utilise des pouvoirs psychiques. Il est pas mal puisqu’il peut à la fois être utile pour temporiser mais aussi faire des dégâts qui ne rateront jamais. Il peut contrôler un ennemi organique (sacré combo avec un spécialiste).
  • Ranger: Le sergent-éclaireur du groupe. Plus lame tranchante ou fusil à pompe. Il se déplace bien plus rapidement et est idéal pour espionner, infiltrer mais aussi prendre à revers un ennemi.
    Les Rangers peuvent aussi rester dissimulés quand le reste de l’escouade est révélée (et ils peuvent faire des tueries grâce à ça).
  • Spécialiste: Hacker ou médecin. Il gère un drone et peut soit devenir un hackeur (idéal contre toutes les unités électroniques de l’ennemi) mais aussi un médecin qui peut soigner toute l’équipe (et vous allez en avoir besoin).
  • Tireur d’élite: Le sniper ou le cowboy. Soit vous en faîtes un sniper à distance sur un toit qui fait le boulot. Soit vous faîtes une sorte de cowboy qui est idéal pour enchainer plusieurs ennemis au pistolet.

On se déplace sur un système de cases dans des environnements majoritairement urbain vu que l’on organise une sorte de guérilla futuriste. Toujours sympa de se mettre en hauteur et couvert, croyez moi!

Et c’est là où cela devient vraiment intéressant. On doit récupérer des objets et gérer la planète.
Cela signifie aider la résistance régionale de la planète. Et surtout faire de nombreuses missions.

Le projet Avatar

Je compare cela à un Fire Emblem mais c’est plus complexe. On doit gérer le projet Avatar.
Un projet secret qui se terminera dans plusieurs mois. S’il s’achève, on perds la partie.
On doit donc réussir à aller plus rapidement que lui et on doit aussi le retarder (en explosant les laboratoires que l’on aura trouvé grâce aux renseignements ou autre).

Et croyez moi, au début, ce sera loin d’être simple. Mais attendez de débloquer de nouvelles armes, armures, compétences etc…
Le jeu était si difficile en kevlar au début mais à la fin, il était si jouissif de voir à quel point on pouvait massacrer des unités ennemis devant lesquelles on fuyait au début du jeu aha.

L’ennemi enverra cependant des ennemis de plus en plus puissant et nombreux mais aussi, il fera des recherches pour s’améliorer (munitions empoisonnées etc…) et parfois un Ovni ennemi vous obligera à devoir défendre le Talion, votre vaisseau.

Personnaliser les héros d’XCOM 2

XCOM 2 vous permet de personnaliser vos personnages. Physiquement, en terme de classe, de nom et même de surnom.
Sur Twitch, j’ai décidé de renommer et façonner mes soldats comme les spectateurs les plus prolifiques de la chaine. Et je vous conseille de faire la même avec vos proches, vos personnages préférés d’anime, de jeux etc…

Pourquoi?
Et bien, vous êtes plus attaché au personnage et vous allez tenter de le ramener vivant. Et je n’ai perdu aucune troupe justement!
C’est surtout très drôle de voir comment un personnage évolue et devient de plus en plus performant.
Puis cela donne ce genre d’hommage aha.

I wanted to thanks my best soldiers:

Sinbad « Sin » Mythical, a tyrant but a good leader in the end

Buwaa « Bubu » Mythical, medic and killer with overwatch

Chris « Le Vioque » Pixail, an old veteran but still ready to fight


Hamburger « Sandwiss » Ibn El Kebabi, a great hacker (and reseller of nudes)


Sara « Plicplic » Chan, she saved so many people with her chiched powers


Sora « Kaboom » Klee, always find a way with explosives


Splash « Goat-man » Noodle, a little zoophile but great scout


And special congratulations to Ganyu « Dans le Mille » Qilin, she could headshot a man on the Moon

La fin d’XCOM 2

La fin d’XCOM 2 est intéressante. On comprend que le projet Avatar était un projet pour créer des hybrides humains-anciens. En effet, les Anciens semblent en dégénérescence physique et ces nouveaux corps les auraient permis d’utiliser leurs pouvoirs psy à 100%.

Mais surtout en les repoussant, ils disent que nous ne serions pas prêts pour quelque chose.
Il existerait donc une troisième faction? Se peut il que les Anciens cherchaient à protéger (à leur manière) la galaxie contre une menace plus grande? Mystère.

En tous cas, la fin d’XCOM 2 permet de voir l’Humanité se rebeller contre ses envahisseurs et reprendre sa destinée en main.

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :