Les Primarques de Warhammer 40K

Magnus

Magnus Primarque

Quand l’Empereur ne fait pas une bourde, c’est un autre primarque qui s’en charge.
Magnus est un immense cyclope de la planète Prospero mais comme les humains de cette planète ont des pouvoirs psychiques immenses, il passe presque inaperçu.

Il est tellement puissant qu’il communiquait déjà à distance avec l’Empereur avant leurs rencontres.
Le souci est que cela est vu comme de la sorcellerie par bien des humains alors que c’est un fabuleux pouvoir.
Suite à un concile impériale, les pouvoirs des psykers sont réglementés au grand regret de Magnus!
Cependant il ne trahit pas l’Empereur.

Magnus et ses hommes, les Thousand Sons continuent à travailler leurs magies car ils pensent sincèrement pouvoir sauver l’Humanité avec.
Grâce à cela, il voit la future trahison d’Horus, il tente de le convaincre de ne pas se laisser corrompre mais rien à faire.

Il envoie donc un message à l’Empereur pour le prévenir mais ce dernier refuse d’écouter le message car ce genre de magie est interdite. Il envoie donc Leman Russ capturer Magnus et Horus (qui n’a pas encore révélé sa trahison) le pousse à aller l’exterminer en lui expliquant les maléfices des magiciens.

Tzeentch, divinité du Chaos le sauve en échange de sa loyauté…

Horus

Horus Primarque

Très tôt retrouvé, il a grandit avec l’Empereur comme figure paternelle et a énormément appris de lui, faisant de lui le plus puissant de tous les primarques.
Avec ses Luna’s Wolfes devenus Son’s of Horus, il est le stratège ultime.
Il sait quelle unité de Space Marine envoyer ou non, il a appris à gérer les différences entre ses frères pour faire avancer la grande croisade galactique.

Autant dire que l’Humanité était la maîtresse de la Voie Lactée et qu’aucune force ne pouvait l’arrêter.
Cependant les divinités du Chaos n’avaient pas dis leurs derniers mots.

Blessé, il est soigné par des hérétiques du Chaos déjà présents et son esprit se laisse corrompre. Il corrompt lui même petit à petit sa légion et d’autres primarques. 
50% des Spaces Marines existants à l’époque de l’hérésie d’Horus furent convertis.

Sur Isstvan III, il massacra les loyaliste sous ses ordres.
Puis sur Isstvan V arrivèrent plusieurs légions pour le juger lui et les traitres mais la moitié de ces légions étaient elles mêmes corrompues!
Il lança ses forces contre la Terre et le conflit causa des milliards de milliards de morts à travers la Galaxie.
Sanguinius le blessa et L’Empereur l’acheva mais Horus avait réussi à le blesser et le laissa à jamais agonisant.
On dit souvent de l’Empereur qu’il utilisait les Primarques comme ses instruments mais il se retenait de tuer son fils préféré. C’est cela qui le blessa mortellement au final, son humanité car il ne voulait pas tuer son fils prodige.
Quand il se rendit compte qu’il ne le sauverait jamais, il le tua.

Lorgar

Lorgar primarque

Le dévot.
Il arrive sur un monde de prêtres qui attendait un sauveur et il est ce sauveur. Il rêve d’une divinité qui viendra se présenter à lui. Lorsque l’Empereur arrive, il le reconnait mais ce dernier refuse d’être divinisé.

Lorgar tentera pourtant de nombreuses fois de convaincre l’Empereur et les gens de la divinité de l’Empereur de l’Humanité. Rien à faire.
Kor Pharaon le pousse alors à se tourner vers les divinités du Chaos qui ne le refuseront pas. 
Il est le premier primarque, celui des Word Bearers a rejoindre les forces du Chaos et surtout, il arrive à convertir le chapelain Erebus d’Horus. Erebus qui soignera Horus et le corrompra. Warhammer 40k, c’est loin d’être une oeuvre athéiste ou croyante, c’est juste une oeuvre qui montre qu’il ne faut pas croire n’importe comment disons.

Le plus paradoxal est que l’Humanité post-hérésie considère l’Empereur comme leur divinité (et lui octroyant inconsciemment des pouvoirs hors du commun dans le Warp).
Si l’Empereur est une divinité, c’est paradoxalement à cause de la foi aveugle de Lorgar qui a été reprise dans l’Impérium.

𝗦𝘂𝗶𝘃𝗲𝘇 𝗺𝗼𝗶 𝘀𝘂𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝘀 𝗞𝘂𝗽𝗼𝘀! 𝗦𝗶𝗻𝗼𝗻, 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝘁𝗰𝗵𝗶-𝘁𝗰𝗵𝗶 (𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁)!

Pages : 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Je suis en ligne sur Twitch, clique! Je suis en ligne sur Twitch, clique!
%d blogueurs aiment cette page :